KEMPERBAD

Ville franche de Kemperbad

L'Empire en Flammes, Mort sur le Reik et HdS

Kemperbad est une ville prospère de 4000 habitants [7500 dans HdS]. Elle est à la jonction des frontière entre le Stirland, le Reikland et le Talabecland, mais ses citoyens évitent de prendre parti. C'est un endroit cosmopolite et ses quais animés sont toujours grouillants de monde. La région de Kemperbad produit aussi un cognac merveilleux.

Seule région du Reikland située sur la rive orientale du Reik (en dehors de château Reiksguard, qui reste contrôlé par le Reikland par vertu d’un traité fort ancien), Kemperbad est une vieille ville dont l’origine remonte aux premiers empereurs. Appréciée pour sa position stratégique dominant le Reik, Kemperbad a été dirigée tour à tour par les nobles du Reikland, du Stirland et du Talabecland, pour tomber finalement sous le contrôle des comtes du Reikland au cours du premier millénaire.

La ville de Kemperbad repose au sommet de l'espèce de falaise que constitue la berge est du Reik, juste au Nord de sa confluence avec la rivière Stir. A cet endroit (et pendant une trentaine de kilomètres en direction du Nord comme du Sud), la rive Est du Reik est un à-pic qui surplombe d'environ 150 mètres la rive opposée, et le fleuve coule au pied de ces falaises. La rivière Stir, qui prend sa source dans les Montagnes Grises plusieurs kilomètres à l'Est, plongeait à l'origine dans le Reik depuis une immense chute d'eau. Mais des siècles d'érosion ont découpé une étroite gorge entre les falaises, et la chute d'eau s'est lentement déplacée en amont, jusqu'à son emplacement actuel, à la confluence du Sir et du Narn. Par conséquent, Kemperbad se retrouve perché au sommet de la falaise, surplombant de 150m les deux cours d'eau. La gorge du Stir est traversée par un étroit pont en corde qui fait que la ville est inaccessible au trafic routier en provenance du Sud. Heureusement pour le commerce, un appontement a été aménagé sur le Reik, au pied des falaises, et relié à la ville par un ingénieux système de monte-charge. Il y a de nombreux paniers et plate-formes de différentes tailles, suspendus à un système de poulies et cordes, qui sont montés et descendus à l'aide de contrepoids. Le système est entretenu et actionné par des engingneurs nains ; la ville n'a eu à déplorer qu'un seul accident mortel durant les quinze dernières années, lorsqu'un bande de jeunes aristocrates ivres a essayé de faire la course jusqu'au pied de l'a pic. Le premier arrivé, malheureusement n'était plus en état pour réclamer son prix !

L'utilisation des monte-charges est naturellement soumise à une taxe nominale. Elle est habituellement de 1 pistole "par jambe" pour les passagers des plates-formes (qui peuvent accueillir jusqu'à quatre personnes de taille normale) et de 5 pistoles "par panier" de chargement. Pour les pingues ou les plus courageux, il existe un escalier en spirale taillé à même la falaise ; comprenant quelques 1111 marches, il est rarement utilisé.

Un service de bac, au niveau des quais, est le plus sûr moyen de traverser le Reik entre Nulln et Altdorf. Les tarifs du bac sont de 5 pistoles par personne et 7/6 pistoles pour un cheval. La compagnie de diligence des Quatre Saisons entretient une grande auberge-relais dans le village voisin de Jungbach [sur l'autre rive du Reik], pour ceux de leurs passagers qui sont prêts à payer pour s'assurer la rapidité d'un voyage en diligence.

Nombre d'alchimistes se sont installés à Kemperbad et ils y font de grands projets. Certains annoncent déjà que le secret de la transmutation a été découvert. Si cela était vrai, cela expliquerait la grande richesse de Kemperbad mais cela apporterait aussi plus de questions que de réponses. Certains disent qu'il s'agit seulement d'un projet et d'un mensonge qui permet au Collège doré d'obtenir tout l'argent qu'il veut. [RoS V2 p11]

Le système d'écluses sur le Stir

A hauteur de Kemperbad, à l'endroit où le Stir rejoint le Reik, il existe un barrage massif et un système d'écluses conçus pour réduire ce qui ne serait autrement que des rapides impraticables. La disposition des écluses est pareille aux écluses normales mais en beaucoup plus grand. Elles peuvent accueillir jusqu'à quatre grosses péniches et la "maison d'éclusier" possède toute l'infrastructure pour loger deux bateaux de patrouille, leurs équipages et d'éventuels prisonniers. Le tarif pour l'utilisation des écluses est de 5 Couronnes.

Entre la rivière Narn et le Reik, le Sitr coule à travers un défilé étroit et escarpé de près de 200 mètres des profondeurs et un peu moins de 30 mètres de largeur. Le cours de la rivière est très rapide et il existe nombre de courants traitres et de remous qui, combinés ensembles, réduisent la vitesse d'un bateau de 25% lorsqu'ils remonte le courant.
Il faut compter environ six jours pour traverser le défilé à contre-courant et atteindre la confluence entre le Stir et la rivière Narn (cf Unterbaum)

LE TYPE DE GOUVERNEMENT

Juridiquement parlant, Kemperbad ne fait pas partie du Reikland, mais constitue une ville commerçante autonome ou "Freistadt". Elle doit son statut à une charte impériale accordée par l'empereur Boris l'Incompétent en 1066 et elle est de loin aujourd'hui le plus grand exemple de ce type de ville. Cette charte, associée à sa position stratégique fait que Kemperbad est à la fois extrêmement prospère et constitue un marché pour toutes les marchandises que vous ne devriez pas espérer trouver dans une ville de cette taille. En théorie, la suppression d'un niveau de taxation, puisque les taxes sont payées soit à la ville soit à l'empereur et non à un quelconque baron local, devrait y rendre le coût de la vie très bas. Toutefois, en pratique, le prix des choses est le même que partout ailleurs; les dignitaires de la ville ont simplement augmenté les impôts d'un montant proportionnel.

La ville est gouvernée par un conseil des Treize, qui est élu par les familles et les guildes les plus influentes ainsi que les temples de Sigmar et de Shallya. L'empereur s'octroie le droit de nommer ou de démettre n'importe quel conseiller, mais ce n'est jamais arrivé depuis que la ville existe.

Le fait de conserver le revenu des impôts a considérablement enrichi Kemperbad, mais cette richesse a (comme cela arrive inévitablement) attiré le crime : tire-laine, cambrioleurs, raquetteurs et autres arnaqueurs.

LES TROUPES DE KEMPERBAD

Les répertoires géographique de WFRP1 (MsR p110) et de WFRP2 (HdS p84) font état d'une garnison de vingt hommes et de cinq cents miliciens de qualité moyenne.

LES LIEUX CONNUS
- Auberge "Le chat mélomane" (Mort sur le Reik p39)
- Armurier dans le quartier nain : "L'établi du créateur d'armes" tenu par le nain Olaf. (Mort sur le Reik p38)
- Imprimerie "Schreiber" [PGU p10]
- Pub "Le taureau d'or" : club discret et select pour les hommes d'affaires de Kemperbad qui y rencontrent des sorciers du Collège doré et y tiennent des conversations très secrètes. [RoS V2 p11].
PERSONNAGES CONNUS
- Maximillian Schnippmesser, dit Max-le-couteau, médecin humain amateur de chat (Mort sur le Reik p39) 43 ans en 2512
- Luigi Belladonna, racketteur humain humaniste (Mort sur le Reik p39) 53 ans en 2512. En 2522, dans Les Héritiers de Sigmar (p82), sa famille a bien prospéré :
Kemperbad abrite le sinistre gang Belladonna, un groupe de Tiléens tirant leurs revenus de l’extorsion, du banditisme, de la contrebande et d’un large éventail d’activités douteuses. En proposant sa "protection", la famille Belladonna exerce un racket sur une bonne partie de l’activité commerciale entre Altdorf et Nuln.