LES PILLARDS DOLGANS

Par D.P. O'Connor dans le CJ automne 1985
Traduction Thorgir

Entre la taïga et le désert se trouve la partie du monde Connu appelée les steppes nordiques. C'est une étendue pratiquement dépourvue d'arbres, remarquable par son riche et fertile sol noir, ses chauds et longs étés, et ses précipitations clairsemées. Elle est sans aucun doute la plus riche terre de culture dans le monde, mais ironiquement, rarement utilisée dans ce but, de quoi il en résulte que la zone entière est recouverte d'herbes luxuriantes et de céréales sauvages, tel que de l'avoine, du blé et de l'orge.

Les steppes sont traversées par diverses grandes rivières, plus longues et larges que celles qu'on peut trouver dans le Vieux Monde. Les rivières du Vieux Monde ont tendance à être profondes et rapides, tandis qu'elles sont plus lentes et peu profondes, dans les steppes. Les rivières sont le seul endroit dans lequel on pourrait trouver de l'ombre dans la vaste steppe, car c'est le long de leurs rives qu'une ombre fraîche est offerte par des massifs de bouleaux et, plus à l'ouest, par des chênes.

Cet habitat naturel à conduit au développement de modes de vie nomade dans la steppe. Les bergers nomades suivent un cycle annuel de mouvement de troupeaux de bétail, d'antilopes et de bisons sur les pâturages tout au long de l'automne, de l'hiver et du printemps, revenant prêt des abords des rivières en été. Quelques fermes se trouvent à proximité de ces dernières, mais, comme l'été tend à être légèrement couvert, les cultures manquent fréquemment à atteindre leur pleine maturité.

Les berges nomades qu'on y trouve sont de différentes races. Les humains sont communs dans toute la steppe et jusque dans le Nouveau Monde, allant du type caucasien dans les zones situées au-delà des Montagnes des Larmes, jusqu'aux peaux-rouges du Nouveau Monde. Les goblinoïdes se rencontrent dans les zones proches des Montagnes des Larmes et à la frontière de Cathay. Les hommes-bêtes sont rares dans les steppes, cependant qu'on peut trouver une pléthore de créatures du chaos chassant par là.

Les Dolgans

Les Dolgans sont un groupe typique de nomades habitants la vallée de la rivière Tym durant l'été, et qui migre aussi loin que l'Altai Krai, dans un aller-retour de plus de 5000 miles. Appeler les Dolgans une tribu ou une nation serrait mal approprié, parce que, comme beaucoup d'autres groupes nomades ils n'ont pas d'autorité centrale, de lois ou d'organe de gouvernement. En vérité, ils sont une constellation de groupes familiaux lâchement unis par le besoin de coopérer dans la garde de leurs troupeaux et pour éviter les attaques sur leurs chariots, animaux et pâturages d'été.

La vie en mouvement a doté les Dolgans d'excellentes compétences de cavaliers. La richesse d'un homme n'est pas mesurée par le nombre de têtes de bétail qu'il possède (car dans un groupe de Dolgans le bétail est détenu en commun) mais par la qualité de ses chevaux. Un Dolgan typique devrait posséder trois chevaux, un cheval de monte pour le voyage et l'élevage, une poulinière, et un cheval de guerre utilisé pour dans les batailles annuelles dans les vallées riveraines. Il aura également une part dans le chariot familiale qui transporte le couchage, la tente, et autres fournitures diverses, incluant une petite forge mobile et une armoire à pharmacie.

Les Dolgans vivent principalement de la nourriture fournie par le troupeau, et des céréales et racines qui poussent de manière sauvage dans la steppe. Le troupeau, qui est principalement composé de bisons chez les Dolgans, fournit vêtements et moyens d'échange nécessaires à l'achat de minerai de fer nécessaire à la fabrication d'outils divers, fers à cheval, fers de lance et pointes de flèches. Ces provisions peuvent être complétées par les biens volés dans les raids contre diverses caravanes traversant la steppe. Ces caravanes sont communément dirigées par des hobgobelins qui s'approvisionnent en bien du Cathay du nord aux Montagnes des Larmes, revenant avec des esclaves et des armes et armures en général de piètre qualité, de facture gobline. Ces caravanes sont rarement perturbées par les Dolgans, qui n'ont pas besoin de bouches supplémentaires durant la longue migration. Les caravanes qui viennent du Cathay du nord sont souvent pillées, car elles transportent des soies fines et des babioles pillées par les hobgobelins.

Organisation militaire et tactiques

L'organisation et les tactiques des Dolgans sont assez semblables dans toute la partie ouest des steppes. La guerre est limitée à des raids de faibles envergures et a des escarmouches dans lesquelles une tribu essaye de s'enfuir avec tout, ou une partie du troupeau d'une autre, ou essaye de défendre une étendue de pâturage. Les conflits entre nomades humains sont relativement peu sanglants, mais les goblinoïdes sont traités sans merci et les massacres ne sont pas inconnus, sinon communs.

Dans la préparation aux luttes estivales pour les pâturages et le droit à l'eau, un ou plusieurs groupes de Dolgans peuvent mettre en commun leurs ressources et élire un chef de guerre qui prendra le commandement de la bande. Ces bandes dépassent rarement les deux cents guerriers, cela dû aux contraintes écologiques découlant du fait de regrouper de si nombreux troupeaux en un même endroit.

L'armement principal du Dolgan est constitué de l'épée, la lance, le bouclier et l'arc. Les armures hobgobelines sont occasionnellement reforgées, mais cette pratique est limitée par la croyance rependue que le métal de ces armures est contaminé par ces mauvaises créatures. De grands chiens de chasses sont aussi utilisés au combat. Ces féroces créatures sont autant chiens de berger que coursiers ou chiens de garde.

Dans les grandes batailles, la tactique repose sur le chariot et le cheval. Le stratagème habituel est d'affaiblir l'ennemi avec des archers, avant de l'attaquer avec des cavaliers ou des guerriers, dépendant de la situation. En défense, les Dolgans adoptent l'un ou l'autre comportement suivant. Soit ils vont se déplacer pour engager leurs attaquants et se battre de manière très souple, ou ils vont placer leurs chariots en carré, et tenter d'affaiblir leurs ennemis par une pluie de flèches, afin de les faire fuir.

Vie quotidienne dans la steppe

La vie dans la steppe est ardue. En hiver, la température moyenne tombe bien en dessous de zéro et de féroces vents rendent la position des cavaliers extrêmement inconfortable. La routine quotidienne du nomade est assez rigide et consiste en un petit-déjeuner pris avant l'aube, composé de fromage ( préparé dans les fontes du cavalier) et de viande de bison mise de côté les jours précédents. Le Dolgan ira parquer son cheval, et après cela, avec ses compagnons, commencera à rassembler le troupeau s'étant dispersé durant la nuit. En milieu de matinée cette tâche sera achevée et le troupeau commencera à bouger dans la direction désirée. Le repas de midi, pris en selle, est composé de pain sans levain, parfois accompagné de quelques gorgées de liqueur de betterave sucrière. Les Dolgans ne boivent jamais d'eau en milieu de journée, car ils croient que sa consommation conduit à une transpiration non désirée. Quand le troupeau a parcouru plus ou moins vingt miles, une halte est faite et une bête ou deux sont abattues. Un feu est allumé immédiatement et de bons gros morceaux de la bosse (du bison selon le contexte, mais cela n'est pas forcément évident si la lecture n'est pas attentive) sont mis à griller légèrement. C'est la partie la plus savoureuse de l'animal, et elle n'est mangée que par les cavaliers, en guise de récompense pour les jours de travail. Le reste de la carcasse est ensuite apporté au camp principal ou il est préparé pour tout le groupe.

Le repas du soir comprend de la viande de bison, du pain fait de céréales sauvages récoltées par les enfants, des racines récoltées de la même façon, et du fromage. De l'eau est consommée pendant ce repas, pour remplacer l'humidité perdue durant la journée, on y boit aussi de la liqueur de betterave. Au coucher du soleil, les chevaux des pâturages sont amenés à l'intérieur du cercle des chariots, pansés puis entravés. Ils continuent de porter leurs fontes pendant la nuit, remplies du lait des chèvres accompagnant les chariots. Une garde est mise sur pied, tandis que la tribu se retire pour dormir dans les tentes transportées par les chariots.

Les centaures

Les Dolgans, depuis des générations, ont une longue et profitable relation avec les centaures. Cette relation est basée sur un amour commun des chevaux et sur le fait que par leur constitution particulière, les centaures ne peuvent pas traiter les blessures de leurs sabots. Les aptitudes des Dolgans en matière de soins équestres sont donc échangées contre la sagesse des centaures, ces derniers étant loués en tant que professeurs. C'est un échange très amical, étant donné que les centaures adorent enseigner et converser avec les humains.

Religion et magie

Les dieux des Dolgans sont puissants au delà de toute mesure, et il est dit qu'ils ont le pouvoir de guider les étoiles elles-mêmes. Ce n'est pas aussi ridicule que cela en a l'air, car, dans l'immense steppe, le seul moyen pour se diriger est de se guider grâce à la position des étoiles. L'étoile Polaire assume par conséquent un rôle central dans la vie des nomades Dolgans. Il n'y a essentiellement qu'une petite doctrine et quelques festivités, autres que les célébrations communes des solstices d'été et d'hiver.

La magie est aussi rare, et il y a un petit échange de théorie magique entre les différentes tribus. Chaque groupe possède un conteur, qui agit autant comme magicien que comme ministre du Culte. À l'occasion, les centaures acceptent d'enseigner à un individu possédant quelques aptitudes magiques. L'élémentalisme est la forme de magie la plus répandue chez les Dolgans.

Les nomades gobelins

Les nomades gobelins diffèrent grandement des hommes. Ils ne sont pas de très bons bergers, car la majorité des animaux sont effrayés par la forte odeur des gobelins et de leurs loups de troupeau. Cependant, ils conservent quelques troupeaux de l'assez docile yak. Dans l'ensemble, les peaux-vertes des steppes préfèrent vivre sur les autres nomades.

Les caravanes hobgobelines sillonnent communément les routes commerciales traversant la steppe, transportant biens et esclaves. La majorité des caravanes sont composés de différents types de peaux-vertes, bien que les hobgobelins soient prédominants.

DANS LE CAMP DOLGAN
"T'les revu, Ivan ?
"Yep, j'les ai vus, f'sant plus de poussière qu'un bison se roulant dans un tas de cendres, dès que Terek reviendra, nous élirons un chef de guerre."
"T' comptes' présenter comme chef ?'
Ivan but une longue gorgée de liqueur de betterave, puis cracha dans le feu. "Connais quelqu'un d'autre, Stephan ?" grogna-t-il.
"Tu vas choisir qui comme seconds ?" Demanda le troisième homme assis près du feu.
"Si toi e't Stephan m'soutenez contre Terek, j'vous choisi tous les deux." Répliqua Ivan.
"Et pour les chiens ?" Demanda Yuri.
" Ces maudits chiens sont aussi utiles qu'un poney aveugle. Terek peut les avoir, c'est leur maître, après tout."
"Tu penses que Terek va se présenter comme chef ?" Demanda Stephan.
"Peuh", cracha Ivan, "T'as vu la façon dont il dirige un troupeau ? J'étais avec lui l'année lors de laquelle il a presque perdu toute sa famille alors qu'il allait trop au nord. Je te le dis, personne dans ce troupeau ne le suivra, ni même la moitié du sien."
À ce moment se fit entendre le grondement de roues distantes et, dans le crépuscule Ivan vit un chariot solitaire sortir du troupeau. "Terek !", jura-t-il, "Voyons maintenant qui sera chef de guerre."
Peu après Terek et ses compagnons entrèrent dans le cercle des chariots, se firent offrir l'hospitalité habituelle, puis le vote débuta. Le plus vieil homme présent se leva et commença à parler.
"Maintenant, nous avons deux excellents hommes voulant nous diriger. Ce sont Terek, du troupeau voisin, et Ivan, de chez nous. Bon, que le vote commence."
Un par un les compagnons de Terek firent un pas en avant et lancèrent le vote de leurs familles, les représentants du troupeau d'Ivan firent ensuite de même. Le vieil homme prit le lot et compta les votes avant d'annoncer, "Ainsi est-ce établi. Ivan est élu chef de guerre par huit voix contre six."
Terek se renfrogna, et sa main bougea pour dégainer son cimeterre. Pendant un moment, tout fut parfaitement silencieux, enfin le candidat désappointé cracha au sol, tourna le dos et marcha jusqu’à son chariot. Ivan serait chef de guerre, mais il n'aurait pas d'ami en la personne du sanguin maître des limiers.
 

La bande de guerre Dolgane

La bande de guerre Dolgane et divisée en deux groupes. Le premier est composé des archers commandés par Yuri. Le second est composé des combattants menés par Stephan.

- Archers, 20 hommes.

Les archers sont armés d'arcs et d'épées, certains transportent des boucliers, d'autres ont des chemises de mailles, comptant comme une sauvegarde de 6+.
Yuri est un champion humain et un guerrier expérimenté. Piller des caravanes est son passe-temps favori. Il est connu pour avoir traqué une riche caravane pendant des semaines avant de sonner l'hallali. Il est armé d'une épée, et est équipé d'un bouclier et une armure de mailles - lui procurant une sauvegarde de 5+.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Yuri

4"
4
4
4
3
1
4
1
7
7
7
7

Dolgan

4"
3
3
3
3
1
3
1
7
7
7
7

- Combattants, 20 hommes

Les combattants sont armés d'épée et d'autres armes blanches. Ils portent divers types d'armures, et transportent tous un bouclier, leur apportant une sauvegarde générale de 5+.
Stephan est un champion humain et il est de beaucoup plus expérimenté que son compatriote Yuri. Il est susceptible de tenir son courage du fond du tonneau de vin de betterave. La substance au fond du tonneau est énormément efficace, et peut même avoir des effets physiologiques autant que psychologiques. Au début d'une charge, lancez un D6.

1,2: Pas d'effet.
3,4: Deviens frénétique.
5,6: Deviens un bison-garou (profil de centaure, sauf CT 0.)

Stepha, est armé d'une épée, porte une armure de mailles et un bouclier, lui accordant une sauvegarde de 5+.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Stepha

4"
4
4
4
3
1
4
1
7
7
7
7

Dolgan

4"
3
3
3
3
1
3
1
7
7
7
7

- Terek et les chiens de guerre

Les chiens de guerre des Dolgans sont de larges, féroces limiers. Ce sont de grandes bêtes dotées de puissantes et tenaces mâchoires. Être attaqué par un limier dolgan n'est pas un sort enviable. Ils sont cinq chiens en tout.
Terek est armé d'une épée, d'un arc et porte une armure de mailles, lui accordant une sauvegarde de 6+. Il ne porte pas de bouclier, car il a besoin de ces deux mains pour contrôler ses chiens. C'est un héros mineur humain.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Terek

4"
5
5
4
5
3
3
2
10
6
10
10

Chien

6"
3
0
3
3
1
3
1
8
4
4
4

- Maramseth le centaure.

Maramseth est le professeur impliqué dans l'instruction des jeunes dolgans. Être un centaure est très utile dans une bataille, et il ne supporte pas les hobgobelins et le reste de leur engeance.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Centaure

8"
3
4
4
3
2
3
2
7
7
7
7

- Le conteur

Le conteur est appelé ainsi, car les dolgans pensent que raconter des histoires et la magie sont deux parts de la même chose. Le conteur est un membre éminent de la tribu, et un grand ami du centaure. Il est élémentaliste de niveau deux.
Le conteur connait les sorts suivants, sa constitution magique est de niveau 20.
Soins des blessures mineures, Main de feu, Assaut de pierre, Eclair, Coup de tonnerre, Eteindre le feu.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Le conteur

4"
3
3
3
4
2
5
1
8
8
8
8

- Ivan

L'épée runique d'Ivan est gravée d'une rune mineure de mort fonctionnant contre les gobelinoides, une rune de rapidité et une rune de protection.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Ivan

4"
6
6
4
4
3
6
3
9
9
9
9

Usage du feu

Le joueur Dolgan pourrait désirer employer des flèches enflammées ou des torches. Cela a ses avantages et ses inconvénients, après tout, les Dolgans veulent la cargaison intacte. Les hobgebelins n'ont que l'équivalent de 50 seaux d'eau pour combattre les feux qui pourraient s'allumer.
Les loups, chiens, chevaux et autres animaux n'approcheront pas à moins de 5 ps d'un chariot enflammé. Les ogres lobotomisés sont aussi enclins à ne pas apprécier le feu. Si le chariot auquel ils sont enchaînes prend feu, faites un test de Calme (2D6, le résultat doit être égal ou supérieur au Cl pour réussir). A moins de réussir, les créatures se sauveront dans une direction au hasard. Si seulement un ogre sur deux rate le test, alors le chariot fait halte pendant qu'ils se battent jusqu’à la mort.

ET DANS LE CAMP GOBELIN
"T'veut dire qu'il n'y a pas de rivières ?" Cria Bagnol. "Bien sûr qu'il n'y a pas de rivières !"
"Ben j'y ai été voir, parce' j't'ai toute la journée avec mes chevaucheurs de loups et y avait pas signe d'la chose", répliqua Gutrot avec colère. "De toute façon j'pensais que tu avais dis que t'vais fini ce voyage avant."
"'Coute bien, porc en sueur" Brailla Bagnol, repérant et attrapant par l'oreille un plus petit gobelin qui passait par là. "J'ai fait ça plus de fois que t'as reniflé de la merde de Yak."
"'lors t'veux qu'je fasse quoi ? Il nous reste deux tonneaux d'eau, plus de nourriture d'ogre, et on a pas vu de jeux depuis des semaines."
"Argh - 'scusez moi," murmura le petit gobelin tandis que Bagnol commençait à la balancer par l'oreille, "Grimwald - Y dis Qu'il a vu cet humain sur un cheval ce matin et j'pensais que peut-être quelqu'un devrait y aller et le ramener pour le souper."
"Quoi !" s'écria Gutrot, "On en est là - Tuer des chevaux, les gars vont nous avoir pour ça."
"Arrête de gémir," répliqua Bagnol, "Tue ça, ça te fera aller mieux." Et en disant cela Bagnol balança le petit gobelin avec un bruit prodigieux sur la tête exposée de Gutrot.
Cette nuit, quand les hobgobelins regroupèrent leurs chariots, un rassemblement fut organisé, similaire à celui tenu simultanément dans le campement nomade - mais peut-être un petit peu plus chahuteur.
"J'suis le chef et toujours en fonction", cria Bagnol. "J'suis celui qui l'a été".
"Et celui qui nous mène à la chute - inutile pile de merde d'âne," beugla Gutrot.
Après quoi les deux chefs se lancèrent l'un sur l'autre, se frappant, bastonnant, et s'insultant jusqu’à ce qu'une décision amicale fut conclue. Bagnol, chef de la caravane, et Gutrot, chef des chevaucheurs de loups, s'accordèrent pour ne pas se mêler des affaires de l'autre. Après quoi tout le monde s'enivra, et finalement même les gardes s'effondrèrent en un tas puant. On en était là quand vint le matin suivant, quand le campement hobgebelin se fit encerclé de tous côtés par les Dolgans. Les tambours se firent entendre, les trompettes rugirent et les animaux domestiques braillèrent pitoyablement. Les plus petits gobelins tremblaient et pleurnichaient alors que leurs plus larges cousins s'équipèrent de fer et prirent une position défensive à l'intérieure de leur petite forteresse de bois.
 
La caravane hobgobeline

La caravane hobgobeline se trouve dans une situation désespérée - manifestement perdue, à court d'eau et en couvant la dissension, de jour en jour plus importante. Bagnol se bat pour garder la caravane unie. Gutrot, le chef des chevaucheurs de loups, a menacé de déserter et a déjà mangé plusieurs gobelins mineurs dans un accès de dépit. Les esclaves ogres, de grandes bêtes lobotomisées utilisées pour pousser les chariots, montrent des signes de mécontentement au fur et à mesure que leurs rations se trouvent réduites. Bien que pas assez intelligent pour se mutiner réellement, une des créature s'est déjà enfuie, et n'a seulement été recapturée qu'après avoir piétinée trois petits gobelins.

La caravane comprend trois chariots tiré chacun par deux ogres. elle est composées de gobelins de différents types. Elle est conduite par le Hobgobelin Bagnol, qui a déjà fait le voyage avant, d'ouest en est, cette fois, il essaye de revenir sur ses traces. La caravane transporte une cargaison de bijoux et d'or pillée chez les Cathayens. Les Dolgans savent que la caravane est pleine d'objets de valeur.

- Les chariots

Il y a trois chariots tirés chacun par deux ogres, en permanence enchainés à leur attelage. Attelé de deux ogres, un chariot peut se déplacer de 4 ps par tour. S'il n'y en a plus qu'un, il bouge de 1 ps par tour. Ils peuvent être bougés à la vitesse de 3 ps par tour grâce à une combinaison de plus petites créatures. Chaque combinaison de 10 points de Force déplace le chariot de 1 ps jusqu'au maximum de 3.
Les chariots comptent comme des barricades de bois. Chaque chariot est compté comme une construction mobile d'une endurance de 7 et 3 points de dommage. Les chariots peuvent être ainsi incendiés comme des constructions en bois. [...]
Les ogres, souffrant de l'ablation d'une grande partie de leur cerveau, sont sujets à la stupidité et ont le profil suivant:

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Ogre lobotomisé

6"
3
2
4
5
3
1
2
5
4
5
7

- 10 gobelins mineurs

Les gobelins mineurs n'ont jamais eu de chance. Depuis qu'ils ont quitté l'Est, ils n'ont jamais cessé d'être maltraités. Plusieurs d'entre eux ont été mangés ou torturés et les survivants ont été forcés à faire les travaux les plus exigeants, comme faire prendre leurs bains au ogres. Il reste dix de ces créatures, armées d'épées courtes, de bâtons et d'autres armes de corps à corps.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Gobelin mineur

4"
2
3
2
2
1
4
1
5
5
5
5

- 30 hobgobelins

Les hobgobelins composent la force de frappe principale de la caravane. Ils sont trente et ils ont tous l'intention de s'installer dans les Montagnes des Larmes. 20 sont armés de divers types d'épée, de haches et de masses et portent des hauberts de mailles et des boucliers. Les 10 restant n'ont pas d'armure et possèdent un arc.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Hobgobelin

4"
3
2
3
4
1
3
1
7
6
6
6

- 20 gobelins

Il y a encore vingt autre gobelins mal assortis, vivandiers, femelle, et jeunes. Ils sont de plusieurs races, et même de races mêlées, mais sont traités comme des gobelins ordinaires.
Ils sont armés d'armes de corps à corps d'un type ou l'autre et portent par ailleurs un bouclier ou portent d'une armure leur accordant une sauvegarde de 6+.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Gobelin

4"
2
3
3
3
1
2
1
5
5
5
5

- Les chevaucheurs de loup

Les chevaucheurs de loup sont recrutés comme éclaireurs ainsi que pour la protection contre des cavaliers tels que les Dolgans. Il y a neuf cavaliers ainsi que leur chef, Gutrot. Ils sont armés de lances et d'épées, et portent tous un haubert de mailles et un bouclier, leur apportant une sauvegarde de 5+.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Gutrot

4"
4
4
4
4
2
4
2
6
6
6
6

Gobelin

4"
2
3
3
3
1
2
1
5
5
5
5

Loup

9"
4
0
3
3
1
3
1
3
4
4
4

- Bagnol

La caravane est conduite par le hobgobelin Bagnol. Il n'est pas vraiment populaire auprès des autres peaux-vertes, étant donné le fait qu'ils se sont perdus à cause de lui et, maintenant, il risque de les faire tuer. Cependant, c'est un très bon combattant, et il pourra soutenir les autres par une source de puissance vitale. Il porte un haubert de mailles et un bouclier, ainsi qu'une masse de guerre à deux mains. Il a une sauvegarde d'armure de 5+.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Bagnol

4"
5
5
4
4
3
5
3
7
7
7
7

- Blackeye

Blackeye est le chaman des peaux-vertes et, heureusement pour eux, un puissant magicien.
C'est un sorcier de niveau deux, connaissant les sorts suivants. Il a une constitution magique de 20.
Aura de résistance, soin des blessures mineures, boule de feu, Vol, Eclair, Démolition.

PROFIL

M
CC
CT
F
E
PV
I
A
Cd
Int
Cl
FM

Blackeye

4"
2
3
4
4
2
4
1
6
6
6
7

LES POINTS DE VICTOIRE

Les Dolgans sont motivés par deux choses : détruire les peaux-vertes et piller leur caravane. Ils espèrent faire cela avec le moins de pertes possibles, chez eux, ainsi que dans les biens de la caravane. Le camp Dolgan peut être contrôlé par un ou deux joueurs. L'un des deux prendra le contrôle de Terek et les chiens de guerre, tandis que l'autre joueur campera Ivan, et le reste des troupes.

Chaque chariot capturé intact, ou avoir moins de 10 points de dommage: ... 50
Chaque chariot capturé intact, avec entre 10 et 19 points de dommage: ... 25
Pour tout peau-verte tué: ... 1
Pour tout Dolgan tué: ... -5
Maramseth le centaure est tué: ... -30
Ivan est tué si le joueur joue Terek: ... 50

Les hobgobelins veulent survivre, et rien d'autre. Ils peuvent être joués par un ou deux joueurs. L'un des deux joueurs prendra le contrôle de Bagnol, l'autre de Gutrot. Gutrot commande uniquement les chevaucheurs de loups, et est nominalement sous le contrôle de Bagnol.

Chaque chariot conservé avec moins de 10 points de dommage par le feu: ... 50
Chaque chariot conservé avec entre 10 et 19 points de dommage par le feu: ... 25
Chaque chariot perdu: ... - 50
Chaque chariot conservé, mais avec moins de deux ogres survivants (chaque ogre): ... -10
Chaque gobelin mineur tué: ... -1
Chaque hobgobelin tué: ... -2
Bagnol est tué si le joueur joue Gutrot: ... 50