DRAKWALD

Comté du Drakwald

D'après HdS p14 et suivantes

Cette province a disparu dans la première moitié du XIIe siècle selon le calendrier impérial.

Originellement peuplée par la tribu des Thuringiens, les habitants de cette province entrèrent rapidement en lutte contre les elfes de Laurelorn. Ces derniers remportèrent leur plus spectaculaire victoire en 897 CI, lorsqu’ils écrasèrent l’armée d’un comte du Drakwald dont l’histoire n’a retenu que le surnom, "le Malchanceux". Cette défaite fut tellement retentissante qu’elle fut à l’origine du déclin du Drakwald, qui finit par aboutir à sa disparition.

Peu de temps avant le début du XIème siècle, les comtes du Drakwald parvinrent à monter sur le trône impérial, en se frayant un chemin à force de corruption, dans le but d’utiliser le pouvoir impérial pour sauvegarder leur position devenue plus en plus précaire. Leur province était tellement affaiblie par leur défaite face aux elfes sylvains et par une série de catastrophes qu’ils craignaient de la voir annexée par l’un de leurs voisins. Ils installèrent la capitale impériale à Carroburg et entamèrent un règne si marqué par la corruption que, de nos jours encore, on continue à qualifier de "Drakwalder" une personne cupide et rapace. Sous leur douteuse administration, l’Empire commença à pourrir de l’intérieur.

Pendant plus d’un siècle, les uns après les autres, les Empereurs perpétuèrent les habitudes de corruption en usage dans la lignée du Drakwald, ne pensant qu’à trouver des moyens de s’enrichir et se préoccupant plus de satisfaire leurs sens que de la prospérité de l’Empire. Les annales incomplètes qui datent de cette époque font des allusions scabreuses aux orgies et aux débauches auxquelles se livrait la cour impériale, ainsi qu’à d’autres événements plus obscènes encore.

L’année 1053 vit l’accession au trône du dernier et du pire de tous les empereurs du Drakwald, Boris Hohenbach, qui restera connu pour l’éternité sous le nom de Boris l’Avide ou Boris l’Incapable.

Finalement, en 1124 CI, Mandred von Zelt ou Mandred Ier dit le "Tueur de Rats" pour sa victoire contre les skavens, arriva sur le trône. Par décret impérial, il dépouilla la maison Hohenbach de tous ses titres et honneurs et ordonna la dissolution de la province du Drakwald, dont les terres furent intégrées à celles du Middenland et du Nordland. Le Croc Runique du Drakwald, l’épée de son dirigeant, fut mis sous clef dans les chambres fortes de la cathédrale d’Ulric, à Middenheim.

Curieusement, dans le WDF153 (p71), le dernier comte du Drakwald serait Konrad Aldrech. Un cousin des Hohenbach peut-être.

Ce Croc Runique nommé "Tueur de Bêtes" serait aujourd'hui dans l'armurerie impériale et confié à un général "lorsque les circonstances l'exigent" (WDF153 p71).